Conduire au Québec

Faire enregistrer sa voiture


Quelque soit votre voiture il faut la faire immatriculer ou renouveler son immatriculation. Tout cela se passe auprès de la SAAQ, la Société de l’Assurance Automobile Québec (à ne pas confondre avec la SAQ, la société des Alcools du Québec). Toutes les infos ici

Le permis de conduire québecois

JPEG - 11.7 ko

Après trois mois au Québec, le permis de conduire européen n’est plus suffisant, il faut se procurer le permis de conduire québécois. En cas d’infraction, vous aurez droit à un "ticket" de 430 dollars et votre voiture sera confisquée et immobilisée pendant un mois.

Pour faire une demande : http://www.saaq.gouv.qc.ca/permis/echange/demarches.php

Toutes les informations se trouvent sur le site : http://www.saaq.gouv.qc.ca/permis

Quelques règles de conduite, attention la police est très présente et pointilleuse.

  • Les feux sont de l’autre côté de l’intersection, faites bien attention à vous arrêter avant.
  • Marquez bien les STOP. Le premier arrivé passe en premier
  • Ne jamais bloquer un carrefour (600$). Attendez au feu que le croisement soit dégagé avant de passer.
  • Interdiction de dépasser un bus scolaire jaune lorsque son panneau « arrêt » est sorti sur le côté, et ce dans les 2 sens de circulation pour permettre aux enfants de traverser.
  • Attention aux rues interdites à certaines heures de la journée, aux interdictions de tourner à gauche sur certains grands axes, afin d’éviter les embouteillages : à respecter à la minute près.
  • Un feu vert clignotant vous assure un virage à gauche protégé car le feu est resté rouge pour les véhicules venant en sens inverse.
  • Une flèche verte n’autorise qu’une direction (par exemple une flèche tout droit ne vous autorise pas à tourner droite).
  • Un feu rouge clignotant équivaut à un stop.
  • Il est interdit de tourner à droite au feu rouge sur l’île de Montréal. C’est autorisé dans le reste du Québec.
  • Attention aux cyclistes qui ne respectent rien.

CONTRAVENTIONS !!!
Préparez-vous, c’est tout un budget, même en étant assez vigilant.
La moindre contravention de stationnement vaut 52 dollars, alors attention ! On essaye de ne pas se faire prendre 2 fois, mais si quand même…
Un stop pas assez prononcé (par ex dans Outremont où il y a un stop tous les 50 mètres) vous coûtera plus de 150 dollars.
Les agents passent très très régulièrement et surtout aux heures de stationnement interdites. Ils ne vous louperont pas. Respecter à la lettre les règles suivantes :

  • Interdiction de stationner :
  1. devant une borne incendie
  2. en sens inverse de la circulation
  3. à proximité d’une intersection
  4. devant une entrée de garage, même la sienne (attention aux amis qui viennent diner)
  5. pendant plus de 2h ou 4h par exemple, selon les quartiers. Renseignez-vous auprès de vos hôtes. (Les agents tracent un trait à la craie sous les roues de la voiture pour voir si vous avez bougé depuis leur dernier passage)
  6. Interdiction de laisser les enfants seuls dans les voitures, même pour 5 minutes
  7. Attention : au premier avril de nombreux panneaux sont à nouveau d’actualité (pour nettoyage des rues) : Faites attention la première semaine d’Avril, les petites voitures rouges et blanches de stationnement Montréal guettent et les tickets fleurissent sur les pares brise ! Mauvais poisson d’avril !
  8. ET FERMEZ votre voiture : Un engin routier non verrouillé vous coûtera 53$ (Obligation de fermer sa maison aussi !)

Petite aide à la lecture des panneaux, ce n’est pas superflu !

GIF - 712 octets
Arrêt interdit en tout temps.
GIF - 743 octets
Stationnement interdit en tout temps.
GIF - 915 octets
Stationnement interdit aux heures, aux jours et aux dates indiqués.
GIF - 1.4 ko
Stationnement interdit aux heures et aux jours indiqués : espace réservé aux citoyens détenteurs de vignette résident (cf le carré rouge)
GIF - 11.7 ko
Stationnement interdit temporairement  : déneigement des rues par exemple. Ces panneaux, juxtaposés à la signalisation existante, ont préséance sur la signalisation en place, sans toutefois l’annuler si celle-ci est plus restrictive.

Ne pas hésiter après s’être garé à faire quelques mètres avant et après, il se peut qu’il y ait un panneau ! (intervalle maximum de 100 mètres)
Pour plus d’infos et si malgré toutes ces bonnes recommandations votre voiture a été enlevée :
http://servicesenligne.ville.montreal.qc.ca/sel/info/remorquage/remorquage.jsp

EN BREF, SOYEZ PLUS QUE VIGILANTS

Location de voiture temporaire
Vous avez besoin d’une voiture là, tout de suite, pour 1 heure, 1 jour ou davantage… plusieurs sociétés offrent ce service à Montréal.